16 janvier 2020

Accessible et conseillée dès l’âge de 2 mois

Quand commence t’on l’école du chiot ? À quel âge s’arrête t’elle ? Et pourquoi ?
Vous venez d’adopter un chiot, vous voulez bien faire, vous ne savez pas comment réagir sur certains comportements : Mordillements, destruction de vos chaussures, aboiements, il fait ses besoins à l’intérieur, vous ne savez pas comment procéder ? Un peu d’aide serait la bienvenue…

Pourquoi faut il commencer dès son plus jeune âge ?

L’adoption d’un chiot ne se fait jamais avant ses 2 mois, avant son deuxième mois, il a encore besoin de sa mère, sans elle il risque de grave troubles physiques et comportementaux.
Après 2 mois votre chiot est prêt à découvrir/apprendre, véritable éponge à informations, concentré de curiosité, c’est le meilleur moment pour commencer l’école du chiot. C’est à cette période qu’il a plus d’aptitude à l’apprentissage.

En cours individuel ET en cours collectifs (l’un ne va pas sans l’autre) votre chiot va apprendre par le jeu. Le cours individuel vous permet d’avoir les réponses à vos questions concernant VOTRE chiot, les cours collectifs sont la pour sa sociabilisation canine et humaine.

L’école du chiot a pour vocation la stimulation et l’éveil de votre chiot, un moment ludique ou le jeu a un objectif éducatif. Il va apprendre à côtoyer ses congénères chiots, à se sociabiliser, à développer les bons comportements, c’est également le moment où vous allez apprendre à comprendre votre chiot, à développer une véritable relation de complicité et de confiance.

Comment bien débuter son apprentissage ?

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est important de faire les choses correctement, voici donc quelques conseils pour choisir votre école du chiot.

Le choix de la méthode et du protocole

Première chose et sans aucune doute la plus importante, la méthode doit impérativement être positive. Deuxièmement, le cours ne doit pas s’apparenter à un ‘laché de chiots’, une cour de récréation sans règles ni surveillance…. Les cours doivent être encadré par un professionnel, surveillés et régulés en cas de besoin. Le cours doit être entrecoupé de temps de récupérations, votre chiot est encore jeune et il a besoin de temps calmes.

Rencontrer des chiens diversifiés mais sélectionnés

La multitude de participants vous permettront de multiplier les rencontres et surtout de les diversifier dans un cadre contrôlé. Votre chiot doit découvrir les autres chiens, de toute race et de tout âge (Attention à bien sélectionner les chiens pour la rencontre : Chiens ultra sociables uniquement), des museaux pointus, des faces écrasés, des oreilles pendantes, des oreilles dressées, du poil long, du poil court…
Vigilance sur les chiens adultes dont les comportements ne sont pas toujours adaptés mais attention également au chiot (jeune ou ado) trop turbulent et prudence sur les jeux violents avec des différences de gabarits. Un spitz de 2 mois ne peut pas rivaliser avec un dogue de bordeaux du même âge. Lors des phases de jeu, il risque d’y avoir des complications si le dogue n’est pas très précautionneux.
Les éducateurs organisent souvent des classes selon les âges, les gabarits et surtout selon les comportements. Les chiots de taille moyenne ou grande qui de surcroit s’avèrent être turbulents seront sous étroite surveillance lorsqu’ils seront en présence des très petits gabarits… Il est essentiel d’éviter à votre chiot les situations où il n’est pas à l’aise, il est à l’école pour développer un équilibre et un bon relationnel, pas pour subir des traumatismes qui entraineront à court terme anxiété, phobies et troubles.

Rencontrer tout types d’humains

Votre chiot va rencontrer des hommes, des femmes, des enfants, des jeunes, des vieux, des barbus, des chauves, des personnes maquillées, des personnes portant des lunettes, d’autres portant un chapeau ou une capuche, bref, un panel varié représentatif de tout ce qu’il sera amené à rencontrer dans sa vie de chien.

Il pourra également être testé sur des manipulations, apprendre à se laisser manipuler peut être utile, notamment chez le vétérinaire, une personne inconnu dans une ambiance parfois stressante. Pourquoi par exemple ne pas demander un cours de medical training à votre éducateur ?

Poursuivre son enseignement après « la maternelle »

Après 6 mois votre chiot quitte généralement l’école maternelle du chiot pour entrer dans l’école des ado. Un peu comme le cursus scolaire humain, différentes classes se succèdent : Maternelle, primaire, collège, lycée, université,… À chaque étape de son cursus des apprentissages complémentaires.

À 6 mois votre chiot a normalement acquis les ordres de bases de l’éducation canine : Assis, couché, debout, marche aux pieds, rappel. Il est temps d’affiner, d’acquérir plus de précisions, d’apprendre de nouvelles choses, d’entretenir et de renforcer le respect mutuel et votre complicité. Il n’est plus un chiot mais ce n’est pas encore un chien adulte, selon la race ou plutôt le gabarit, les hormones commencent à faire leurs apparitions, son comportement évolue simultanément. Pour cela il est essentiel de continuer sa sociabilisation et ses apprentissages dans de bonnes conditions. Vous connaissiez votre chiot, et pourtant il se peut qu’il vous surprenne encore, les conseils de l’éducateur sont là pour vous aider.

L’école du chien (adulte)

L’école du chien est ouverte aux chiens souhaitant débuter/perfectionner leur éducation de base ou leur sociabilité. Que vous ayez fait l’école du chiot ou pas, l’école du chien accueille votre chien adulte. Si il est sociable (Préalablement testé par l’éducateur) il pourra accéder aux cours d’éducation collectifs. Si il n’est pas sociable avec ses congénères, l’éducateur vous proposera un travail de rééducation en cours particulier.